COEUR DE ROCKER : PASSION JAMES JAGGER

Pour continuer la saga, dans la famille Jagger cette fois-ci, je demande le fils. Révélé en Février dernier par série VINYL (produite par Papa), James en quelques chiffres, c’est : 2 campagnes publicitaires et 1 couverture de grand magazine. Et ce, seulement pour l’année 2016. Décryptage.

En mai dernier, James Jagger fait la couverture du VOGUE HOMMES Printemps/Été. Les clichés ont de quoi faire craquer: ils réveillent en chacun(e) de nous le souvenir d’une adolescence rock’n’roll. On y découvre une belle « gueule », pleine d’authenticité et loin des stéréotypes de beauté. Et ça fait du bien.

En juin, on apprend que le poulain du clan Jagger-Hall sera le visage de la campagne A/H16 de Jimmy Choo. Annoncé par le compte twitter de la marque, qui affirme voir en lui les allures d’un vrai gentleman.

S’en suivra l’annonce de la campagne pour Moncler, avec la vidéo des backstages du shooting. Une campagne photographiée par Annie Leibovitz s’il vous plaît, qui nous plonge une fois de plus dans un monde féerique et enneigé. Pour être franche, au vu de la météo il y a quelques jours, j’enviais Karen Elson et notre petit James d’avoir une doudoune sur le dos, mais c’était il y a une semaine. Je ne sais pas vous, mais je trouve cette campagne un peu #WinterIsComing, comme si les retrouvailles entre Sansa et Jon Snow inspiraient même la Mode. J’avoue que mon raisonnement va trop loin mais ça pourrait être cohérent. Le but étant de réveiller ou d’éveiller l’enfant qui sommeille en nous. Et s’inspirer de l’actualité pop/mainstream reste pratique courante.

Conclusion: Si Maman est mannequin et Papa a non seulement une belle tête mais aussi un CV musical long comme un bras, c’est clair que ce serait dommage de ne pas avoir hérité d’au moins un parent. Bon là, clairement, c’est les deux. Et si en moins de 6 mois, James est déjà parvenu à se faire un nom et commence à se démarquer de son patriarche, c’est qu’il est loin de passer inaperçu et on a tout intérêt à garder un oeil dessus. Égérie à suivre..

•••

En revanche James, n’oublie les chaussettes quand même pour Jimmy Choo…

Sources: vogue.fr; wwd.com

SIGNATURE

[WORK.IN.PROGRESS]

I’M BACK.

Moi réfléchissant à de nouvelles formes d’articles… et plein de nouveautés.

 

SIGNATURE

CHANEL SE MET AUX TUTOS MAKE-UP

Le 4 mai dernier, sur sa chaîne Youtube, Chanel dévoilait l’épisode 2 de son « Beauty Talk » avec en guest-star leur égérie Coco Mademoiselle, Keira Knightley. « Mais attends, si c’est l’épisode 2, c’est qu’il y a déjà eu un épisode 1? » me direz-vous. Et j’ai anticipé cette lueur de lucidité en vous. Alors oui l’épisode 1 du « Beauty Talk » comme ils aiment l’appeler, était avec Gisele Bünchen (égérie Chanel N°5 et ‘les beiges’) mais je dois vous avouer que j’étais trop jalouse de son blond californien et de son teint trop parfait pour vous en parler. Passons au plus intéressant :

Les tutoriels réalisés par les marques de Luxe n’est pas une pratique vieille comme le monde non, mais n’est pas non plus née de la dernière pluie : son copain Anglais, je parle (ENCORE) de Burberry, a filmé plusieurs vidéos pour accompagner son défilé de Février dernier. En gros c’est un peu « T’as kiffé le make-up du défilé ? T’inquiètes, on va te montrer comment on fait. Et pis comme on utilise QUE des produits Burberry Beauty, fais-toi plaisir, ne te gêne pas pour les acheter« . Ca, c’est le message implicite, dit MANIÈRE FORTE. Mais à l’inverse de Chanel, Burberry Beauty a peut-être encore besoin d’un petit coup de pouce pour faire valoir ses cosmétiques.

Mais pourquoi ces Maisons de Luxe ont-elles pleinement raison de faire des tutoriels ?

Parce que OUI, elles sont bien raison. En vérité, c’est que les avalanches de Youtubeuses (connues et reconnues) et autres blogueuses beauté pourraient leur faire de l’ombre. Leur faire perdre, en quelques sortes, leur position de force dans l’éloge de leurs produits. La preuve est qu’Enjoy Phoenix a quand même fait Danse Avec Les Stars hein. Comme vous le verrez dans les vidéos ci-dessous, chaque marque met en avant avec brio ses talents. Le +1 qu’ils pourraient avoir, c’est l’aspect qualitatif : qui mieux que Chanel peut montrer la meilleure façon d’utiliser du Chanel? On s’identifie à la personne qui est maquillée, et le charme opère.

N’oublions pas que ces vidéos sont aussi là pour renforcer le contenu de Marque sur le Digital. Je vous prépare activement une petite sélection des produits que j’ai vu dans ces vidéos et qui sont déjà dans ma wishlist. Oui oui oui… osez me dire que ça ne vous a pas donné envie de les essayer aussi ?

SIGNATURE

 

• TAG LIEBSTER AWARDS •

 

C’est un article peu ordinaire sur ce blog que je vous publie ce soir. J’ai été nommée aux Liebster Awards récemment. Voici le principe du challenge : Les Liebster Awards se divisent en 3 étapes. La première consiste à révéler 11 confidences sur soi-même. La seconde, répondre aux questions qui t’ont été posées (désolée les filles, j’ai dû faire un petit mix). La troisième et dernière étape, et bien c’est à ton tour de poser 11 questions à tes 11 nominés. Le but étant de faire découvrir des blogs à tes lecteurs.

Vous allez tout comprendre, ne vous inquiétez pas.

Je remercie Priscila et Fiona de m’avoir nommé. Let’s do it !

Mes 11 confidences :

1. Je mange rarement sucré le matin. Rien de meilleur qu’un bon petit-déj salé à base d’œufs brouillés et de bacon.

2. J’ai fait 3 ans d’École d’Art mais je ne sais plus dessiner correctement.

3. Je déteste le sport et j’ai couru un marathon par amour.

4. Mes fleurs préférées sont les pivoines.

5. J’ai fait 34 heures de conduite (et la conduite accompagnée) pour être sûr d’avoir mon permis du premier coup.

6. Une fois, j’ai voulu me couper les cheveux courts comme Keira Knightley dans la publicité Coco Mademoiselle. J’ai pleuré comme une madeleine en sortant de chez le coiffeur.

•••

 

7. Petite je rêvais d’être styliste. J’en rêve toujours.

8. J’ai acheté mes premiers VOGUE à l’âge de 12 ans.

9. Ma chanson préférée est et restera « Naïve » de The Kooks. J’ai d’ailleurs demandé à mes amies de s’assurer qu’elle soit diffusée lors de mon enterrement.

•••   

 

10. Je déteste le chocolat noir.

11. Même si un jour je ne sais pas comment m’habiller, vous ne me verrez jamais en collants noirs + baskets. Ce n’est pas concevable pour moi.

•••


•••

Voici mes réponses aux questions qui m’ont été posées :

  1. Comment t’es-tu lancée dans la blogosphère ?
    • Ca trottait dans ma tête depuis un moment, et mes amies m’ont aidé à franchir le pas.
  2. Quelle est ta blogueuse préférée/ blogueur préféré ?
    • Garance Doré, naturellement. C’est original, non ?
  3. Quel type d’article préfères tu lire sur les blogs ?
    • Contrairement à ma ligne éditoriale et ma passion pour la mode, je peux rester des heures devant des articles et vlog/vidéos de make-up.
  4. Es-tu plutôt rouge à lèvres ou gloss ? Et pourquoi ?
    • Rouge à lèvres sans hésitation. C’est de la confiance en soi instantanée en tube.
  5. Qui est ton inspiration mode du moment ?
    • L’actrice Alicia Vikander : du chic mêlé à des inspirations 60s. Un bol d’air frais Mode, ce petit bout de femme.
  6. Quel est ton essentiel maquillage ?
    • Un coup de mascara, ca fait tout de suite la différence.
  7. Si tu pouvais inviter n’importe qui à dîner dans le monde entier, qui choisirais-tu ?
    • La personne qui fera de cette soirée, un moment inoubliable.
  8. Quand as-tu chanté pour la dernière fois pour toi-même ? Pour quelqu’un d’autre ?
    • Sous la douche, ca c’est sûr. Ce matin peut-être ?
  9. Y a-t-il quelque chose que tu rêves de faire depuis longtemps ? Pourquoi ne l’as-tu pas encore fait ?
    • Un Safari en Afrique du Sud. Un jour peut-être, une fois les études finies.
  10. Aimerais-tu être célèbre ? De quelle manière ?
    • Célèbre peut-être pas, mais reconnue par mes pairs, oui. Pour ma passion et par mon métier.
  11. Quel est l’article de ton blog dont tu es le plus fière et pourquoi ?

•••


•••

Voici mes questions :

  1. Combien de temps consacres-tu par semaine à ton blog ?
  2. Est-ce qu’avoir un blog a changé quelque chose dans ta vie/ ta vision des choses ?
  3. Quelle est ta pièce mode du moment ?
  4. Ton parfum ?
  5. Quel est la chose sans laquelle tu ne peux pas sortir de chez toi ?
  6. Si tu devais être un super héros, qui serais-tu ?
  7. Quelle est LA chanson qui te fait danser à coup sûr ?
  8. Quel est ton plus grand regret ?
  9. Plutôt soirée Netflix et Pizza ou grosse soirée entouré de ceux que tu aimes ?
  10. Une campagne de publicité qui t’a marqué ?
  11. Quel est le métier de tes rêves ?

•••

Je sais que ce défi est à destination de blogs de moins de 200 abonnés, mais voici mes nommés, que je lis au quotidien et je pense qu’ils trouveront ces LIEBSTER AWARDS amusants à faire :

  1. Les Collabos 
  2. Sous Les Neons 
  3. Mes Envies Beauté 
  4. Une Ame et Mille Pensées 
  5. With Mascara
  6. Parisian Girls 
  7. Oh My Dexy 
  8. Mademoiselle Fred 
  9. The Mad Avenue 
  10. By Mary B
  11. Com de Luxe, le mag

Je compte sur vous pour relever le défi ;)

SIGNATURE

 

TOPSHOP x IVY PARK, LE DRAME

Il était une fois dans un royaume pas si lointain, une marraine la bonne fée du nom de Beyoncé, qui souhaitait que toutes les femmes soient sûres d’elles. Pour cela, elle s’associa aux petits lutins de la marque Topshop pour créer une ligne sportive et tendance qui pourrait pousser les nanas d’aujourd’hui à s’affirmer. C’est beau vous ne trouvez pas? Le conte l’est encore plus quand on sait que cette collaboration a fait les beaux jours de Topshop et qu’un partenariat avec Zalando pour les Françaises n’a jamais été aussi prolifique. Et puis, il y a l’envers du décor. Vous avez sans doute dû voir la campagne sur votre petit écran ou dans votre fil d’actualité Instagram, avec des bloggeuses comme La Revue de Kenza ou Alex Closet, qui utilisent le hashtag #MonParc. Mais la question est : quel est le parc des ouvrières qui fabriquent ces vêtements ?

Paradoxalement, si Beyoncé veut que ce soit les girls qui run the world, il paraît que ce rêve est encore loin pour ces femmes Sri-lankaises qui fabriquent les joggings de sa ligne, payées 5,50€ par jour. Soit 55 centimes l’heure, plus le fait qu’elles doivent bien bosser 60 heures par semaine. Tremble El Khomri. Ce qui est en contradiction avec le message publicitaire véhiculé. Et les RP (attachés de presse) de la ligne IVY PARK, contrairement à Queen B, ont tout de suite réagi à travers un communiqué stipulant la transmission d’une charte déontologique aux usines. Si ces dernières sont censées l’appliquer au pied de la lettre, toujours est-il qu’elles l’appliquent mal. Au grand dam d’IVY PARK.

Conclusion : en gros, c’est pas trop de sa faute à Beyoncé, hein. Une campagne de communication ficelée, c’est bien, mais attention aux côtés obscurs de la force.

Source: Konbini, Business Of Fashion

SIGNATURE