NIKE POUR TOUS ET TOUS POUR..

On entendait déjà les applaudissements à l’idée que Nike se lance sur le marché du « Plus Size » comme la marque l’a communiqué sur Instagram… Jusqu’à ce qu’on apprenne que ça ne se limite pour l’instant qu’à des brassières, taille XL. En même temps, j’ai envie de vous dire qu’il était temps de s’y mettre. Pouces levés.

•••

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, la controverse s’est fait sentir sur Twitter. Ca partait d’une si bonne intention pourtant… Heureusement, Nike a plus d’un tour dans son sac (de sport) (ok c’était trop nul, j’avoue). A l’approche des J.O, aucune miette d’une possible publicité n’est à perdre: alors c’est pas grave, puisqu’on est sur l’axe du « sport pour tous et par tous », Nike va aussi chercher ses sportifs au rayon puériculture. En guest-star de ce spot, la tête d’affiche de la série VINYL (encore??), Bobby Cannavale.

Et au final, on oublie rapidement ce moment d’égarement pourtant si bien pensé pour n’avoir qu’en tête cette vidéo intitulée « Unlimited Future « . En même temps, elle est tellement sponsorisée sur Youtube et si mignonne…

Trop de mignonnerie ❤️

SIGNATURE

 

Sources: c’est Konbini.com et LaReclame.fr qui l’ont dit.

WILLOW SMITH: NOUVELLE ÉGÉRIE CHANEL

[Voilà ce qui arrive quand on veut rattraper son retard: on communique sur des informations qui ne sont ni d’hier, ni d’aujourd’hui. Merci de votre compréhension.]

Il y a moins d’un mois, Chanel dévoilait sa nouvelle campagne eyewear avec en guest-star, Willow Smith. Ai-je réellement besoin de vous dresser son portrait? Avec le nom et la génétique, je ne pense pas. En revanche, j’ai une légère impression de déjà-vu, pas vous? Normal. L’an passé, Lily-Rose Depp, même âge, même pedigree, était elle aussi, élue au rang d’égérie pour la même gamme de produit.

Pourquoi serait-ce un succès? Tout comme celle qui l’a précédé, Willow reflète une nouvelle génération, autre encore que celle de Kendall et Gigi, maîtrisant tout autant son image sur les réseaux sociaux. Et Willow et son frère savent comment casser les codes, puisque ce dernier, égérie de la dernière campagne Louis Vuitton, avait créé le buzz en portant une jupe. Et c’est aussi ça, la Mode. Willow offre une nouvelle image à Chanel, plus fraîche, plus connectée, plus nous en fait. Les pouces levés.

 

©Chanel

Sources: racked.com; dazeddigital.com; instyle.co.uk; elle.fr.

SIGNATURE

COEUR DE ROCKER : PASSION JAMES JAGGER

Pour continuer la saga, dans la famille Jagger cette fois-ci, je demande le fils. Révélé en Février dernier par série VINYL (produite par Papa), James en quelques chiffres, c’est : 2 campagnes publicitaires et 1 couverture de grand magazine. Et ce, seulement pour l’année 2016. Décryptage.

En mai dernier, James Jagger fait la couverture du VOGUE HOMMES Printemps/Été. Les clichés ont de quoi faire craquer: ils réveillent en chacun(e) de nous le souvenir d’une adolescence rock’n’roll. On y découvre une belle « gueule », pleine d’authenticité et loin des stéréotypes de beauté. Et ça fait du bien.

En juin, on apprend que le poulain du clan Jagger-Hall sera le visage de la campagne A/H16 de Jimmy Choo. Annoncé par le compte twitter de la marque, qui affirme voir en lui les allures d’un vrai gentleman.

S’en suivra l’annonce de la campagne pour Moncler, avec la vidéo des backstages du shooting. Une campagne photographiée par Annie Leibovitz s’il vous plaît, qui nous plonge une fois de plus dans un monde féerique et enneigé. Pour être franche, au vu de la météo il y a quelques jours, j’enviais Karen Elson et notre petit James d’avoir une doudoune sur le dos, mais c’était il y a une semaine. Je ne sais pas vous, mais je trouve cette campagne un peu #WinterIsComing, comme si les retrouvailles entre Sansa et Jon Snow inspiraient même la Mode. J’avoue que mon raisonnement va trop loin mais ça pourrait être cohérent. Le but étant de réveiller ou d’éveiller l’enfant qui sommeille en nous. Et s’inspirer de l’actualité pop/mainstream reste pratique courante.

Conclusion: Si Maman est mannequin et Papa a non seulement une belle tête mais aussi un CV musical long comme un bras, c’est clair que ce serait dommage de ne pas avoir hérité d’au moins un parent. Bon là, clairement, c’est les deux. Et si en moins de 6 mois, James est déjà parvenu à se faire un nom et commence à se démarquer de son patriarche, c’est qu’il est loin de passer inaperçu et on a tout intérêt à garder un oeil dessus. Égérie à suivre..

•••

En revanche James, n’oublie les chaussettes quand même pour Jimmy Choo…

Sources: vogue.fr; wwd.com

SIGNATURE

CHANEL SE MET AUX TUTOS MAKE-UP

Le 4 mai dernier, sur sa chaîne Youtube, Chanel dévoilait l’épisode 2 de son « Beauty Talk » avec en guest-star leur égérie Coco Mademoiselle, Keira Knightley. « Mais attends, si c’est l’épisode 2, c’est qu’il y a déjà eu un épisode 1? » me direz-vous. Et j’ai anticipé cette lueur de lucidité en vous. Alors oui l’épisode 1 du « Beauty Talk » comme ils aiment l’appeler, était avec Gisele Bünchen (égérie Chanel N°5 et ‘les beiges’) mais je dois vous avouer que j’étais trop jalouse de son blond californien et de son teint trop parfait pour vous en parler. Passons au plus intéressant :

Les tutoriels réalisés par les marques de Luxe n’est pas une pratique vieille comme le monde non, mais n’est pas non plus née de la dernière pluie : son copain Anglais, je parle (ENCORE) de Burberry, a filmé plusieurs vidéos pour accompagner son défilé de Février dernier. En gros c’est un peu « T’as kiffé le make-up du défilé ? T’inquiètes, on va te montrer comment on fait. Et pis comme on utilise QUE des produits Burberry Beauty, fais-toi plaisir, ne te gêne pas pour les acheter« . Ca, c’est le message implicite, dit MANIÈRE FORTE. Mais à l’inverse de Chanel, Burberry Beauty a peut-être encore besoin d’un petit coup de pouce pour faire valoir ses cosmétiques.

Mais pourquoi ces Maisons de Luxe ont-elles pleinement raison de faire des tutoriels ?

Parce que OUI, elles sont bien raison. En vérité, c’est que les avalanches de Youtubeuses (connues et reconnues) et autres blogueuses beauté pourraient leur faire de l’ombre. Leur faire perdre, en quelques sortes, leur position de force dans l’éloge de leurs produits. La preuve est qu’Enjoy Phoenix a quand même fait Danse Avec Les Stars hein. Comme vous le verrez dans les vidéos ci-dessous, chaque marque met en avant avec brio ses talents. Le +1 qu’ils pourraient avoir, c’est l’aspect qualitatif : qui mieux que Chanel peut montrer la meilleure façon d’utiliser du Chanel? On s’identifie à la personne qui est maquillée, et le charme opère.

N’oublions pas que ces vidéos sont aussi là pour renforcer le contenu de Marque sur le Digital. Je vous prépare activement une petite sélection des produits que j’ai vu dans ces vidéos et qui sont déjà dans ma wishlist. Oui oui oui… osez me dire que ça ne vous a pas donné envie de les essayer aussi ?

SIGNATURE

 

TOUTES FOLLES DE VUITTON

C’est à croire que la Maison de Luxe Française serait le pendant de Charlie et ses drôles de dames, version Mode. Après avoir fait les yeux doux à Alicia Vikander en début d’année, oscarisée pour son rôle dans « The Danish Girl » et future Lara Croft, pour une campagne qui donnerait presque envie de se déhancher:

Voici que Nicolas Ghesquière, Directeur Artistique de la Maison, a jeté son dévolu sur la chanteuse Grimes mais également sur notre chère et tendre Léa Seydoux.

« Mais c’est pas du tout le même type de nanas? » me direz-vous. J’entends bien. La différence, c’est que Léa Seydoux prend la pose ici pour la campagne Maroquinerie. Nuance donc avec Grimes, chanteuse au cheveux roses tout droit sortie d’un manga, qui elle, est égérie pour la prochaine collection prêt-à-porter. Si ce n’est pas déjà le cas. Deux axes stylistiques différents, qui permettent à Louis Vuitton d’opter d’un côté, pour une gamme très moderne voir futuriste, et de l’autre, garder un coeur tendre et nostalgique avec les sacs à mains. Et qui dit deux axes stylistiques différents, deux axes de communication différents aussi. Du moins, on ne s’adresse pas aux mêmes cibles dans les deux campagnes. Alors, plutôt licorne ou babies avec chaussettes?

Grazia.fr

elle.fr

 

C’est qu’il aime beaucoup le rose Nicolas, vous ne trouvez pas?

SIGNATURE

 

•••

Sources: elle.fr; grazia.fr