THE KOOPLES : La vie en… noir ?

BLACKOUT, c’est le nom de la nouvelle application de la marque Française The Kooples. Alors que les visuels de la campagne Automne-Hiver 15/16 sont déjà affichés dans les grandes villes, la griffe décide de s’exporter sur Smartphones. Sur Smartphones OK, mais pour quoi faire? En fait, cette application, réservée aux couples, le credo de la Maison, consiste à mettre votre téléphone en mode Avion pour consacrer du temps à l’Autre. Durant ce moment, elle comptera également chaque seconde que les utilisateurs passent entre tourtereaux. Complètement déconnectés.

•••

source: thekooples.com

source: thekooples.com

•••

•••

• En quoi est-ce innovant?

The Kooples ne cesse de faire dans le romantisme version Rock & Dandy et nous apporte un peu de légèreté à l’ère de Tinder. Nous faire croire à l’Amour est une des valeurs de la marque, qui oriente sa communication dans cette direction. Un axe qui lui vaut la qualification de « Saga ». Plutôt efficace donc.

Ici, la marque sort des sentiers battus et propose une application n’ayant (quasi) aucun rapport avec son secteur d’activité, le prêt-à-porter. Un risque d’abord, puisqu’il n’existe pas d’application The Kooples e-shop sur smartphone (comme on peut le voir chez d’autres marques). Et puis un pari sur le digital assez réussi, puisque Blackout est notée 4,5/5 étoiles sur l’AppStore, accompagnée d’avis élogieux. Voici l’explication du fonctionnement :

Le « Hic » du concept: « T’as pas intérêt d’être célibataire, en fait » me direz-vous, et vous avez raison. Tout d’abord parce que le coeur de cible de The Kooples est le couple et nous en déduisons à qui est réservé cette application. Et deuxièmement, si on n’a pas d’amoureux/euse, on n’accède pas à ce qu’ils appellent « le plus petit réseau social au monde« . On ne peut même pas tricher tant le formulaire d’inscription demande d’informations sur l’autre, afin de lui envoyer une invitation à rejoindre le réseau.

Célibataires, à moins que vous ayez un amour imaginaire (et je m’inquièterais pour vous), vous l’aurez compris : abstenez-vous de l’installer, elle ne vous sera d’aucune utilité.

Pour conclure, je dirais que The Kooples ré-invente ici l’Amour 2.0 : se déconnecter pour mieux se connecter.

•••

N’oubliez pas de mettre un petit j’aime sur la page Facebook d’Entre Paris et Londres (cliquez-ici) pour vous tenir au courant des nouveautés ! Bisous bisous

signature

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s