Baudelaire avait le Spleen de Paris…

…mais pas moi.

Durant cette absence, je suis allée à Paris. « WOAW, mais ce n’est pas si extraordinaire. C’est pour ça que tu n’écrivais plus rien? » me direz-vous. Vous avez sans doute raison… mais sauf que j’ai ramené dans mes bagages sur Lille, une essence même de la ville de l’Amour. Ladies and Gents, je vous présente : La Note Parisienne.

credits: lanoteparisienne.com

 

Et je suis tombée amoureuse. Si Paris avait une senteur, ce serait sans doute celle que l’on retrouve dans chaque bougie de La Note Parisienne. C’est ainsi que l’on pourrait décrire l’idée de Florent Martin et Louis Aka : capturer Paris pour en faire un bouquet. Et pour éviter un trop plein d’exaltation, chaque arrondissement a son odeur.

Pour ma part, celle du 8e embaume mon chez-moi à chaque fois que je l’allume et me fait revivre mes petites balades dans les rues de la Capitale.

Avec ses notes de Champagne, Fruits Rouges, Magnolia et écorces d’Oranger… Aaaah, c’est bien parce qu’on ne peut pas manger des bougies, sinon je pense que je l’aurais déjà avalé. En plus, elles sont Made In France. Et oui ! On ne peut que les aimer ces petites merveilles.

•••

Bougie 8e Arrondissement, 45€, achat en ligne et liste des points de vente sur lanoteparisienne.com

signature

3 réflexions sur “Baudelaire avait le Spleen de Paris…

  1. Pingback: Vanessa Paradis se dévoile… | Entre Paris et Londres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s